Comment remédier à une inclusion dentaire ?

A+ A-
Partager:

Comment remédier à une inclusion dentaire ? 

 

On parle d’inclusion dentaire lorsqu’une dent définitive ne parvient pas à sortir de la gencive. Cependant, l’inclusion est rare et ne touche pas toutes les dents de la même façon. En effet, les dents de sagesse vont être celles qui seront le plus touchées suivies par les canines supérieures. La dent reste donc incluse dans l’os qui se situe sous la gencive. L’inclusion dentaire peut également toucher les incisives dans moins d’1% des cas. 
 

Quelles sont les causes de l’inclusion dentaire ?

 

Il existe plusieurs facteurs pouvant expliquer une inclusion dentaire. 
La plus courante peut provenir dans un mauvais alignement des dents et/ou d’un manque de place dans la mâchoire du patient. Cela peut également provenir des dents surnuméraires (« anomalie de nombre plus fréquente en denture permanente qu'en denture temporaire »). 
Les dents surnuméraires sont souvent des dents de lait qui ne tombent pas d’elles-mêmes et empêchent donc les dents définitives de sortir et prendre leur place naturellement. 
 
D’autres causes possibles sont aussi la présence d’un kyste ou d’une malformation du germe. Une ancienne dent de lait qui a subi un traumatisme (choc) peut empêcher une autre dent de sortir si son germe a été atteint. Cela peut conduire à des difficultés pour l’irruption de la dent définitive. C’est pour cela qu’il faut faire attention aux dents de votre enfant dès son plus jeune âge car les dents de lait sont fragiles et un choc peut provoquer une future inclusion dentaire. 
Suivez l'actualité de nos centres en vous inscrivant a
notre newsletter mensuelle
Comment remédier à une inclusion dentaire ?